Trois fois plus de clics avec nos campagnes « Adyoulike »

Ils se transforment à volonté, courts, longs, carrés… minces, gros ou ronds. Non non, on ne vous parle pas des Barbapapas, ces personnages qui se transforment en objets de leur choix. On vous parle ici des publicités natives, propulsées par la technologie « Adyoulike ». « Adyoulike permet de proposer une publicité web qui s’adapte automatiquement au ‘look […]

Ils se transforment à volonté, courts, longs, carrés… minces, gros ou ronds. Non non, on ne vous parle pas des Barbapapas, ces personnages qui se transforment en objets de leur choix. On vous parle ici des publicités natives, propulsées par la technologie « Adyoulike ».

« Adyoulike permet de proposer une publicité web qui s’adapte automatiquement au ‘look & feel’ de chaque site, quel que soit l’appareil utilisé, ordinateur, téléphone ou tablette », explique Christine Winnepenninckx, de l’équipe AD Operations web d’IPM Advertising. « Le gros avantage est que ce format de publicité est plus apprécié que la pub ‘classique’ de type bannière, elle est donc tout simplement plus performante. »

Le contenu est diffusé dans un univers éditorial que le surfeur reconnaît et qu’il apprécie. Grâce à cette intégration parfaite qui favorise l’engagement, la perception de l’internaute s’en trouve nettement améliorée, ce qui se traduit par un taux de clics autour des 0,6%, à comparer à des taux de clics moyens de 0,2% dans le digital, constatent Alexis, Émilien et Christine, de l’équipe AD Operations web.

En pratique, une pub Adyoulike se compose de 3 éléments : un titre de 60 caractères maximum, un petit texte d’accroche de 200 caractères, et un visuel. Le principe est d’amener le surfeur sur un contenu. Ce contenu peut être soit un article (par exemple un « partner content » sur lalibre.be), soit votre propre site web, soit une vidéo ou une story, à l’instar des stories que l’on voit sur Instagram par exemple.

Pour réussir une campagne native, l’équipe Ad Op préconise de choisir un sujet très en phase avec l’actualité. Un exemple ? La campagne bit4you fonctionne « du tonnerre », parce qu’elle entre en parfaite résonance avec l’actu.

Le choix de l’image est évidemment primordial. Tuyau : n’évoquez pas directement le prix ou le produit, mais misez plutôt sur l’esthétique (25 % de clics supplémentaires). Idem pour le titre : ne parlez pas de votre marque, soyez plus créatif, par exemple en posant une question. N’hésitez pas à proposer une multitude de combinaisons de titres et images : elles seront optimisées en temps réel en fonction des performances. Nos équipes sont bien sûr là pour vous conseiller.

Envie d’en savoir davantage sur Adyoulike ? Contactez Christine Winnepenninckx ou l’équipe web ( WEB@IPMGroup.be)

IPM-Erreur404

L'équipe rédaction d'IPM Advertising

Notre équipe spécialisée en communication, journalisme, médias et bien d’autres domaines. Notre objectif ? Vous livrer les secrets pour une communication d’entreprise réussie et l’optimisation des budgets publicitaires pour atteindre vos objectifs.

Nos autres articles

L’homme à la Une de Paris Match le 15 avril

L’homme à la Une de Paris Match le 15 avril

Magazine dans le magazine, la prochaine édition spéciale de Paris Match est programmée le 15 avril. Édition « Spécial Homme », ce numéro de printemps donne du sens et du style à vos envies en vous offrant des infos originales dans les domaines de l’art de...