Étude UBA-UMA 2023 : la vidéo et les contextes locaux se distinguent

La vidéo et les acteurs locaux sortent grands gagnants du nouveau benchmark UBA-UMA portant sur les investissements publicitaires nets en Belgique.  Les parts de marché du digital sont en augmentation en 2022 (35,1%) par rapport à 2021 (34,3%) dans le…
4 avril 2023

La vidéo et les acteurs locaux sortent grands gagnants du nouveau benchmark UBA-UMA portant sur les investissements publicitaires nets en Belgique. 

Les parts de marché du digital sont en augmentation en 2022 (35,1%) par rapport à 2021 (34,3%) dans le mix média du secteur.

Si on s’intéresse aux investissements digitaux, la part des réseaux sociaux est en diminution (de 28,5% en 2021 à 26,4% en 2022). Le display est aussi en légère régression : 25,2% à 24,1 % entre 2021 et 2022.

Mais c’est surtout la vidéo qui sort son épingle du jeu en progressant de 19,8% en 2021 à 21,4% en 2022 !  Cela tombe bien : IPM propose l’un des inventaires vidéo les plus qualitatifs et volumineux du marché belge avec ses 50 millions de streams par mois ! Au niveau national, notre offre nationale vidéo Tboo and more atteint elle 3,5 millions de viewers mensuels.

Les investissements nets des annonceurs et agences sur le digital entre 2021 et 2022 selon le format privilégié (en parts de marché)

Les agences privilégient les acteurs locaux !

Selon l’étude, 78,3% des investissements publicitaires nets des agences membres de l’UMA (en offline et en online) se réalisent auprès des acteurs locaux. Sur le digital, près des 80% des investissements réalisés dans des campagnes display passe par un acteur local. Le pourcentage est aussi favorable aux éditeurs belges sur le format vidéo (53,9%).

 

« Les résultats du benchmark 2023 UBA-UMA s’alignent avec les valeurs prônées par IPM depuis longtemps auprès du marché », commente Mathias Beke, notre nouvel head of digital.

« Notre régie a toujours défendu la force des écosystèmes locaux, l’importance de la qualité des « contextes » et celle des relations personnalisées avec le marché. Le développement stratégique des inventaires vidéo du Groupe est un vrai succès d’audience et nous le poursuivons ».

Les sites d’informations d’IPM (La Libre, La DH Les Sports +, L’Avenir, Moustique et Paris Match) proposent des contextes premium uniques sur le marché belge francophone.

Vous voulez consulter les résultats de l’étude, rendez-vous sur le site de l’UBA (United brand Association) ou de l’UMA  (United Media Agencies).

Pour notre offre digitale, n’hésitez pas à contacter nos head of sales : Sibylle de Meeus et/ou Caroline Bossaert.

Si vous voulez plus d’informations sur l’étude, Mathias Beke est à votre disposition !

IPM-Erreur404

L'équipe rédaction d'IPM Advertising

Notre équipe spécialisée en communication, journalisme, médias et bien d’autres domaines. Notre objectif ? Vous livrer les secrets pour une communication d’entreprise réussie et l’optimisation des budgets publicitaires pour atteindre vos objectifs.

Nos autres articles

Paris Match fête ses 75 ans!

Paris Match fête ses 75 ans!

C’est une grande année en perspective pour l’iconique magazine, qui fêtera dignement son anniversaire à travers une série de dossiers exclusifs. Fondé en 1949 et porté par son célèbre slogan « Le poids des mots. Le choc des photos », l’illustre hebdomadaire...

IPM lance une solution data météo innovante !

IPM lance une solution data météo innovante !

Une nouvelle technologie data s’ajoute à l’offre verticale Météo (print et digitale) déjà très riche d’IPM : de quoi opérer des campagnes ciblées et uniquement au bon moment ! IPM lance une offre digitale avec des possibilité de targeting météo. En...