Les newsletters d’information : un espace pub à envisager

Au sein du groupe IPM, de nombreuses newsletters d’informations sont envoyées régulièrement. Les possibilités d’annoncer  offertes par ce format sont multiples: choix de la période, du volume d’impressions, d’un capping, d’une limite d’impression ou de clics par jour … « Le contexte est assez vierge de toute publicité. Or, les newsletters du groupe IPM bénéficient de réels atouts. […]

Au sein du groupe IPM, de nombreuses newsletters d’informations sont envoyées régulièrement. Les possibilités d’annoncer  offertes par ce format sont multiples: choix de la période, du volume d’impressions, d’un capping, d’une limite d’impression ou de clics par jour …

« Le contexte est assez vierge de toute publicité. Or, les newsletters du groupe IPM bénéficient de réels atouts. Ce sont des informations qualitatives et diversifiées. De plus, nous avons mis en place un nouvel adserver qui permettra d’augmenter l’efficacité des annonces », explique Thierry Hottat, directeur des opérations d’IPM Advertising.

Jusqu’à présent, la plupart des ventes d’espaces sont valorisées sur base du CPM (coût pour mille affichages) qui est calculé sur base de l’open rate (taux d’ouverture de la newsletter). Grâce à ce nouvel adserver, IPM Advertising va désormais vendre des produits publicitaires sur base de la diffusion. « On ne vend l’impression que quand elle est diffusée », complète Thierry Hottat. Si le lecteur ouvre la newsletter trois jours après l’envoi et que la campagne est toujours active, la publicité est comptée comme diffusée.

Les principaux sites que sont LaLibre.be, DH.be, LAvenir.net, ParisMatch.be, Moustique.be, Gourmandiz.be et Logic-Immo.be comptabilisent plusieurs millions d’impressions disponibles par mois

Ciblage par région ou par intérêt

Autre avantage : de nombreux ciblages sont réalisables. Les annonces peuvent apparaître dans les newsletters de titres de presse précis, mais également, par exemple, dans l’ensemble des newsletters « actualités » des titres d’IPM. Il est aussi envisageable d’atteindre les amateurs de football en apparaissant dans les newsletters liées à l’actualité sportive du ballon rond.

Enfin, certaines newsletters régionales permettent à des annonceurs d’apparaître dans les localités ou régions pertinentes.  

Pour bénéficier de ces ciblages et de ces annonces, parlez-en avec votre contact commercial.

IPM-Erreur404

L'équipe rédaction d'IPM Advertising

Notre équipe spécialisée en communication, journalisme, médias et bien d’autres domaines. Notre objectif ? Vous livrer les secrets pour une communication d’entreprise réussie et l’optimisation des budgets publicitaires pour atteindre vos objectifs.

Nos autres articles

Vidéo et publicité : un atout dans un contexte éditorial

Vidéo et publicité : un atout dans un contexte éditorial

Le Belge consomme en moyenne 5h13 de contenus vidéo par jour en 2021, selon une récente étude (Video Observe march 2022, IP). En moyenne, 63 % de ces contenus seraient liés à la télévision, le reste concerne des contenus sur le web ou les médias sociaux. Générations...

Moustique et Paris Match préparent l’été : festivals et montagne

Moustique et Paris Match préparent l’été : festivals et montagne

L’été qui s’annonce est source d’opportunités dans les magazines d’IPM. Moustique consacre un dossier aux parcs d’attraction et un autre aux festivals de musique tandis que Paris Match publie une édition spéciale autour de l’été à la montagne. Avec Moustique, des...