Audiences CIM 2020 des résultats influencés par le confinement

Le Centre d’information sur les médias (CIM) a publié les résultats de son étude des audiences Presse. Les enquêtes réalisées en 2020 ont fortement été perturbées par la pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement prises par les autorités belges. Décryptage. En ces temps de Covid-19, l’étude presse menée par le CIM a, cette […]

Le Centre d’information sur les médias (CIM) a publié les résultats de son étude des audiences Presse. Les enquêtes réalisées en 2020 ont fortement été perturbées par la pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement prises par les autorités belges. Décryptage.

En ces temps de Covid-19, l’étude presse menée par le CIM a, cette année, quelque peu été chamboulée. En effet, les enquêtes face-à-face réalisées par IPSOS ont été interrompues prématurément à la mi-mars et ce, jusque fin mai.

Pendant la période de confinement, seules 401 enquêtes online ont pu être effectuées. Afin de tout de même s’approcher des 10.000 enquêtes habituelles, des enquêtes de terrain menées précédemment en 2019 ont été intégrées à l’échantillon final. Cela signifie donc que la ‘Currency presse’ (édition papier + digitale) est dans les faits une analyse pré-Covid. Le volet Internet correspond, quant à lui, à la période du confinement, de mars à mai 2020.

En résumé, les résultats ‘Total Brand’ (papier + éditions numériques + Web) reposent sur des données hybrides et décalées dans le temps. Cela signifie qu’ils ne donnent pas une image précise de l’impact réel du Covid-19 sur la consommation presse dans son ensemble. Le CIM précise donc qu’il est très difficile de comparer ces résultats avec ceux des éditions précédentes.

Globalement, on constate que la crise sanitaire vécue par notre pays a permis à la presse quotidienne francophone d’accroître ses audiences. La presse est, en effet, devenue une référence fortement plébiscitée par la population. On constate aujourd’hui que presqu’un Belge sur deux (+12 ans) lit un quotidien payant tous les jours.

En termes d’audience, La Libre a de quoi se réjouir puisqu’elle touche désormais, chaque jour et tous supports confondus (journal, applications, site), près de 500 100 personnes (contre 339 700 lors de l’étude 2018-2019). La Libre se caractérise par une sélectivité exceptionnelle de 171 sur les groupes sociaux 1-2 (42,7% de son audience totale) et de 146 (soit 70,8% de son audience) sur les groupes 1-4.

La DH touche, pour sa part, quotidiennement 783 400 personnes contre 609 900 lors de l’étude précédente. Le lectorat de La DH se caractérise par une importante sélectivité (122) au niveau des hommes qui représentent 60% de son audience.

L’Avenir, qui fait dorénavant partie du groupe IPM, passe de 636 800 à 675 400 lecteurs. Le quotidien domine largement dans les régions de Namur et Luxembourg.

Ce constat global de progression de la presse quotidienne vaut également pour les hebdomadaires. Paris Match enregistre ainsi une belle croissance. Son audience totale grimpe à près de 565 800 lecteurs. Une progression de 62% sur une année qui est le résultat de l’énorme apport du site web lancé il y a deux ans. Le magazine est lu en majorité par des femmes (58% de son audience – sélectivité de 114).

Les magazines Logic-Immo.be, dédiés au marché immobilier tant au nord qu’au sud du pays, ont également connu une belle progression. L’audience ‘Total Brand’ dépasse les 781.800 lecteurs. A noter que la nouvelle édition Vlaams Brabant/Brussel, dont le premier numéro est sorti le 24 octobre dernier, aura un impact d’autant plus positif sur les audiences de l’année prochaine. Il est intéressant de noter que l’audience de Logic-Immo.be est constituée à plus de 46% des groupes sociaux 1-3, ce qui représente une sélectivité exceptionnelle de 125 (la moyenne nationale étant de 37%). Son lectorat est constitué à près de 53% d’hommes (sélectivité 108).

Ces résultats d’audience CIM sont donc une bonne cuvée pour IPM Group. “C’est la preuve, se félicite Denis Pierrard, Directeur général d’IPM Group, qu’en période troublée, le public se tourne encore davantage vers les médias de référence.” Si on consolide La Libre, La DH et L’Avenir, IPM fait dorénavant jeu égal avec Rossel (Sudpresse et Le Soir).

IPM-Erreur404

L’équipe rédaction d’IPM Advertising

Notre équipe spécialisée en communication, journalisme, médias et bien d’autres domaines. Notre objectif ? Vous livrer les secrets pour une communication d’entreprise réussie et l’optimisation des budgets publicitaires pour atteindre vos objectifs.

Nos autres articles

La nouvelle régie publicitaire régionale du Groupe IPM est née

La nouvelle régie publicitaire régionale du Groupe IPM est née

Régie des Médias Régionaux.be #boostevosactivités Le 22 décembre dernier, IPM Group a reçu le feu vert du Collège de la Concurrence de l’Autorité belge (ABC) pour le rachat du quotidien L’Avenir et de la société L’Avenir Hebdo SA, éditrice des magazines Moustique et...

Les Editions de l’Avenir rachetées par IPM Group

Les Editions de l’Avenir rachetées par IPM Group

Le 22 décembre dernier, l’Autorité Belge de la Concurrence (ABC) a donné son accord à IPM Group d’acquérir les activités « presse » des Editions de l’Avenir SA et de la société L’Avenir Hebdo SA.

Le site d’IPM Advertising fait peau neuve

Le site d’IPM Advertising fait peau neuve

Plus complet, plus clair et plus moderne, le nouveau site web d’IPM Advertising présente l’ensemble des services proposés par cette véritable marketing factory irrémédiablement tournée vers une communication multimédia.

Philippe Cavadini nommé nouveau CFO d’IPM Group

Philippe Cavadini nommé nouveau CFO d’IPM Group

A partir de janvier prochain, Philippe Cavadini deviendra le nouveau CFO d’IPM Group. Reconnu pour ses compétences dans le monde du business ainsi que pour ses capacités d’analyse, de stratégie et de marketing, Philippe Cavadini a collaboré avec plusieurs entreprises...

MAGnify : un débat sur l’I.A. avec François le Hodey

MAGnify : un débat sur l’I.A. avec François le Hodey

Chaque année, WE MEDIA1 organise MAGnify, une conférence internationale axée sur la presse magazine. Lors de quatre jeudis des mois d’octobre et de novembre, des rendez-vous digitaux d’une trentaine de minutes ont été organisés. Ces débats ont été l’occasion d’aborder...

Impact du coronavirus sur le marketing

Impact du coronavirus sur le marketing

Comment communiquer en temps de crise avec les nouvelles directives gouvernementales diffusées ces derniers jours ? Comment renforcer les liens avec ses clients ?